Apprendre l'anglais en ligne: des ressources gratuites | Emplois.ca
0

Apprendre l’anglais en ligne: des ressources gratuites

En 2018, parler l’anglais est un prérequis dans une majorité d’emplois. Mais pour ceux qui n’ont jamais eu la chance d’apprendre l’anglais à l’école, comment doivent-ils s’y prendre ? Des ressources en ligne s’offrent à vous.

Ces logiciels améliorent votre compréhension orale et écrite, comme si vous étiez en classe, mais depuis le confort de votre domicile. Jeux, vidéos, lectures, exercices interactifs… il y en a pour tous les goûts !

De plus, plusieurs d’entre eux sont offerts gratuitement. Il n’y a donc aucune raison de ne pas devenir bilingue !

Les collections de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)

C’est le cas de la BAnQ, qui met une foule de ressources gratuites à la disposition de ses abonnés (gratuit pour tous les résidents du Québec, et 50 $ par année pour les non-résidents) : dictionnaires en ligne, manuels de conversation et même des laboratoires de langue qui vous permettent de parfaire vos connaissances à l’aide de microphones et de casques d’écoute. Les laboratoires se déroulent à votre rythme, à partir de votre domicile ou sur l’un des 20 postes de la bibliothèque.  

Il suffit de parcourir le vaste répertoire pour trouver la méthode qui vous convient le mieux.

Duolingo

L’avantage avec Duolingo est qu’il est aussi offert sous la forme d’une application mobile. Ainsi, vous pouvez mettre votre temps à profit et apprendre l’anglais dès que vous avez une pause !

Les leçons mettent votre prononciation, votre écoute et votre compréhension à l’épreuve, de façon ludique. Les utilisateurs peuvent définir un objectif quotidien, avec 5 à 20 minutes d’exercices par jour.

L’application s’adapte à votre niveau de connaissances et un compteur maintient la motivation !

British Council

Qui de mieux placé pour enseigner l’anglais que… les Anglais eux-mêmes ? Le site web du British Council, une institution gouvernementale du Royaume-Uni, regorge d’activités d’apprentissage.

Par ailleurs, une section est dédiée à « l’anglais des affaires », pour ceux qui veulent se familiariser avec les expressions à privilégier lors d’un entretien d’embauche… ou avant un envol vers un emploi à l’international !

Solliciter l’aide de votre entourage 

Enfin, pourquoi ne pas demander à un ami bilingue d’entretenir une conversation en anglais avec vous, une fois ou quelques heures par semaine ? En plus de vous pratiquer, cela vous stimulera et peut représenter un beau défi à relever !

Une fois que vous serez prêt, vous pouvez tester vos acquis avec des exercices de préparation adaptés aux tests reconnus par les entreprises, comme le Test of English for International Communication (TOEIC) et l’International English Language Testing System (IELTS).

Bonne pratique !

Articles récents par
Commentaires