Quels emplois créera l’automatisation ? |Emplois.ca
0

Quels emplois créera l’automatisation ?

L’automatisation de la production dans les usines créera de nouvelles catégories d’emploi, reliées au TI. Lesquelles ?

En remplaçant le travail humain pour des tâches répétitives et physiques prévisibles, les innovations technologiques poussent au développement de nouvelles compétences requérant de l’analyse et du jugement. Elles modifient la nature même de nombreux emplois et en créent de nouveaux.

Plutôt que d’éliminer des emplois, donc, l’automatisation devrait en créer de plus intéressants, et ce, dans le secteur le plus touché par les bouleversements de la quatrième révolution industrielle. Grâce à l’augmentation de la productivité provoquée par les innovations technologiques, le secteur manufacturier a affiché de bonnes performances sur le plan des emplois. Les données colligées par le cabinet de conseil en stratégie McKinsey Global Institute (MGI), aux États-Unis, montrent que la création d’emplois dans le secteur en juillet 2018 a atteint une vitesse de croissance jamais vue depuis 1995.

Nouvelles catégories d’emploi
Par la création de nouvelles catégories d’emploi, l’automatisation poussera les travailleurs à des changements substantiels. Toujours selon le MGI, si la moitié des scénarios d’automatisation anticipés se réalisent, environ 15 % de tous les travailleurs seront « déplacés » d’ici 2030. Plus encore, près d’une personne sur dix occupera un emploi dans une catégorie encore inexistante aujourd’hui !

De plus en plus, les travailleurs migreront vers ces catégories d’emploi nécessitant un savoir-faire dans la prise de décisions à partir d’informations et de données, de la gestion et la numérisation de ces données et de l’expertise en analyse. Ils auront de plus en plus de responsabilités et de tâches complexes pour gérer efficacement les robots « travaillant » sur la ligne de production. Les activités de formation et de perfectionnement permettront donc de conserver les travailleurs, et même d’en embaucher de nouveaux, en les adaptant aux nouvelles réalités.

Les travailleurs pourront effectuer des tâches ayant plus de valeur comme la résolution de problèmes, la recherche de solutions et le développement de nouvelles idées. Ces nouveautés se présenteront comme autant de défis intéressants pour les employés qui se sentiront, selon le cabinet MGI, plus engagés auprès de leur employeur et dans leur propre cheminement professionnel.

Articles récents par
Commentaires