Hygiéniste dentaire: bien plus que du « nettoyage » |Emplois.ca
0

Les hygiénistes dentaires font bien plus que du « nettoyage »

À tort, la perception populaire confond encore bien souvent «assistant  et hygiéniste dentaire , limitant ces professionnels de la santé bucco-dentaire à une fonction de deuxième paire de mains pour le dentiste. Or, en clinique, les hygiénistes dentaires ont un rôle crucial auquel sont associées de nombreuses responsabilités. L’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec nous présente les grandes lignes du métier.

« La prévention est au cœur de la profession », résume Agathe Bergeron, responsable de l’inspection et de la pratique professionnelle à l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec. En plus de toutes les opérations de nettoyage comme mesures préventives en santé dentaire, le professionnel s’assure d’offrir des conseils d’hygiène personnalisés à chaque patient. L’hygiéniste est aussi responsable de prendre les radiographies bucco-dentaires et de procéder aux dépistages de maladies par l’identification de signes et de symptômes présents chez le patient.

« Le diagnostic relève ensuite du dentiste, qui s’appuiera en partie sur le rapport de l’hygiéniste dentaire », dit Mme Bergeron.

Un travail d’équipe

Selon la loi, le dentiste a la responsabilité de vérifier la qualité du travail de l’hygiéniste dentaire. Or, la relation entre les deux professionnels n’en est pas une de supervision, mais de collaboration.

L’hygiéniste fournit de précieux renseignements au dentiste pour l’assister dans l’élaboration de son plan d’intervention. Il peut aussi exécuter lui-même dix actes de médecine dentaire, dont le test de vitalité pulpaire, l’insertion de matériaux obturateurs ou l’application de substances désensibilisantes.

Ce professionnel à la formation collégiale ne se limite pas non plus à préparer la bouche du patient pour l’examen final : il installe la relation de confiance ! Comme premier intervenant auprès de clients parfois craintifs, voire récalcitrants, l’hygiéniste apporte un soutien essentiel.

« Tout ce qui touche la relation humaine est un volet très important du métier, dit Agathe Bergeron. Il faut aimer le contact avec les gens, être habile dans ses communications et démontrer beaucoup d’empathie. »

Les qualités d’un bon hygiéniste dentaire

Écoute active, contrôle des émotions, empathie, amour du public… les qualités humaines sont centrales dans le métier d’hygiéniste dentaire. La nature du travail exige en outre une grande dextérité manuelle, de la persévérance et une attention aux détails. Il faut être méticuleux lorsque notre espace d’intervention est aussi restreint !

Dans le métier, on dit qu’une bouche en santé, c’est la base vers une meilleure santé générale. L’hygiéniste dentaire y veille par son essentielle vision préventive. Mieux vaut prévenir que guérir, même en matière de santé bucco-dentaire !

Articles récents par
Commentaires