Congés payés: comment ça marche ? |Emplois.ca
0

Vacances et travail à temps partiel : comment ça marche ?

La saison estivale approche à grands pas… C’est le moment de planifier vos vacances ! Si comme près d’un travailleur canadien sur cinq, vous travaillez à temps partiel, vous avez tout de même droit à des congés payés.

« La durée des vacances et le calcul de la « paie de vacances » sont les mêmes, peu importe le statut de l’emploi », affirme d’emblée Alexandre Bougie, porte-parole de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST).

Que vous travailliez à temps plein ou à temps partiel, vous avez donc droit à deux semaines des congés payés continues si vous avez terminé une année complète de service durant une période de référence qui s’étend généralement du 1er mai au 31 avril. Au Québec, depuis le 1er janvier 2019, les salariés qui cumulent trois ans de service ont droit à trois semaines de vacances.

Si votre employeur a le privilège de fixer la date de vos vacances, il ne peut pas vous forcer à y renoncer, à moins que votre convention collective ne prévoie une disposition à cet effet.

Ne lésinez pas sur le 4 %
Que vous soyez à temps plein ou à temps partiel, votre « paie de vacances » se calcule de la même façon. Elle correspond à 4 % de votre salaire brut et grimpe à 6 % si vous avez droit à trois semaines de vacances.

À moins que vous ne soyez journalier ou travailleur saisonnier, vous devez recevoir cette indemnité en un seul versement, avant vos vacances. Votre employeur ne peut pas l’échelonner sur vos chèques de paie pendant l’année.

Soyez vigilants ! Le calcul de l’indemnité de vacances comprend les commissions et les primes de rendement. Au Québec, les pourboires sont aussi inclus dans le calcul.

Travail à temps partiel et jours fériés
Au Canada, le Code du travail prévoit neuf jours fériés payés. Les travailleurs à temps partiel y ont droit au même titre que les travailleurs à temps plein.

Vous travaillez du mercredi au vendredi et la Fête du Canada tombe un lundi ? Votre employeur doit vous donner un congé payé ou vous verser une indemnité équivalente à au moins un vingtième du salaire gagné au cours des quatre semaines précédentes.

Et si votre employeur vous fait travailler un jour férié, n’oubliez pas qu’il doit vous payer une fois et demie votre salaire, même si vous travaillez à temps partiel !

Articles récents par
Commentaires