L'emploi-au-quebec-dans-le-secteur-des-TIC |Emplois.ca
0

L’emploi dans le secteur des TIC au Québec – par TECHNOCompétences

TECHNOCompétences à dévoilé cette semaine les constats et enjeux du recrutement et de la rétention des talents en TIC au Québec. Voici le communiqué de presse du 30 janvier, et les principaux constats de ce rapport publié tous les 3 ans. 

Pénurie de main-d’oeuvre qualifiée et pression grandissante pour le secteur

MONTRÉAL, le 30 janvier 2018,  TECHNOCompétences a tenu ce matin son lancement du Diagnostic sectoriel de la main-d’oeuvre en TIC 2018 (https://es260-d13604.pages.infusionsoft.net/) , publié tous les 3 ans, faisant état de la situation des talents dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC).

Les principaux constats rapportés du Diagnostic démontrent la pression accrue sur les entreprises du domaine des technologies pour attirer et retenir des talents. En effet, la transformation numérique crée des besoins de main-d’oeuvre qualifiée pour les entreprises de tous les secteurs économiques, instaurant une nouvelle compétition pour l’acquisition de talents chez les entreprises du secteur des TIC.

« La transformation numérique et les investissements du gouvernement dans le secteur ont été marquants dans les dernières années. Il est essentiel que nous continuions de prioriser les investissements dans notre industrie pour demeurer un leader mondial et profiter pleinement de la croissance économique. Le gouvernement et toutes les entreprises se doivent de travailler ensemble pour un passage réussi. Atténuer la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée se fera au bénéfice de toutes les organisations, même celles qui ne sont pas spécialisées en TIC », déclare Jean-Sébastien Boulard, président du conseil d’administration de TECHNOCompétences.

En 2017, ce sont plus de 7 300 nouveaux emplois qui ont fait leur apparition au Québec dans le domaine des TIC, ce qui représente une croissance 6 fois plus rapide que le reste de l’économie. Dans un contexte de plein emploi, cette croissance amène son lot de défi pour l’industrie qui peine à combler son besoin. En effet, les professionnels comptant plusieurs années d’expérience sont en forte demande puisque ces ressources sont nécessaires à la livraison des projets et la croissance des entreprises.

L’éclatement du secteur : un défi grandissant pour les entreprises

L’intégration du numérique dans l’ensemble du système économique amène un nouveau concept : la transversalité des TIC. L’ensemble des entreprises insèrent, dans leurs pratiques quotidiennes, des éléments touchant aux TIC et nécessitant de la main-d’oeuvre spécialisée, par exemple dans le secteur financier et dans le commerce de détail. Ainsi, le Diagnostic dénote que 52 % des professionnels oeuvrent dans des secteurs hors TIC, et que leur rémunération est supérieure à leurs homologues du secteur des technologies. « La situation est préoccupante pour les start up et les PME qui ont besoin de professionnels d’expérience, mais qui ne pourront suivre le pas des entreprises hors TIC qui payent en moyenne 10 000 $ de plus annuellement », ajoute Josée Lanoue, directrice de TECHNOCompétences.

Place aux nouveaux talents : les femmes, les immigrants

Depuis 5 ans, la diplomation des femmes en TIC a augmenté de 41 %, mais puisque le nombre global de professionnels a augmenté, la représentativité des femmes dans le milieu demeure à 20 %. Pour leur part, les travailleurs issus de l’immigration représentent 27 % des travailleurs en TIC soit presque 2 fois plus nombreux que dans l’économie globale. « Le secteur des TIC doit bénéficier de la force de travail que représentent les femmes et les immigrants. Ils peuvent être une partie de la solution pour atténuer la pénurie de main-d’oeuvre du secteur à court terme », poursuit Josée Lanoue.

À propos de TECHNOCompétences

Faire du secteur des TIC québécois un chef de file mondial par la qualité de sa main-d’oeuvre représente la vision de TECHNOCompétences, le Comité sectoriel de main-dd’oeuvre en TIC. Depuis 1998, TECHNOCompétences est la référence en information sur le marché du travail, participe au développement des compétences de la main-d’oeuvre , valorise les métiers en TIC et contribue au renforcement et à l’amélioration des pratiques en gestion des ressources humaines du secteur.

Articles récents par
Commentaires