4 conseils à suivre si vous retournez travailler chez un ancien employeur | Emplois.ca
0

4 conseils à suivre si vous retournez travailler chez un ancien employeur

Vous avez quitté votre emploi pour vivre d’autres expériences. Après avoir travaillé à l’étranger, repris des études ou changé de domaine, vous décidez d’accepter un poste chez votre ancien employeur. Avec vos nouvelles compétences en poche, votre fine connaissance de l’organisation et votre motivation gonflée à bloc, l’avenir s’annonce prometteur. Mais une question vous turlupine : avez-vous fait le bon choix ?

Vous faites désormais partie de la famille des employés et employées boomerang. Dans un contexte de pénurie de talents, votre ancien employeur a tout intérêt à vous faire les yeux doux. Alors persona non grata ? Pas vraiment.

Cette pratique est même bien accueillie par les entreprises, d’après une étude publiée en janvier 2019 par la firme spécialisée dans la dotation de personnel Accountemps. Ce sondage a révélé qu’au Canada, plus de neuf cadres supérieurs sur dix (91 %) ne voyaient pas d’inconvénient à réembaucher d’ex-membres de leur équipe qui ont décidé dans le passé de poursuivre leur carrière dans d’autres organisations.

  1. Réfléchissez 

De prime abord, remémorez-vous les causes de votre départ. Et fuyez ce que vous ne voulez plus dans votre vie professionnelle. L’étude d’Accountemps a révélé que seulement le tiers des travailleurs et travailleuses étaient prêts à postuler à un poste chez un ex-employeur. Parmi les raisons négatives invoquées, l’insatisfaction concernant le style de gestion (18 %) et des tâches non gratifiantes (14 %). 

  1. Négociez

Avant de sauter le pas chez votre ancien employeur, vous avez certainement dû peser le pour et le contre. Bien négocier ses conditions de travail, discuter des responsabilités et des perspectives à long terme de son nouveau poste, sans oublier le salaire, sont des éléments à ne pas négliger.

  1. Ayez confiance

Si la boule au ventre est revenue et persiste pendant la période de réintégration, c’est mauvais signe. Le stress ne devrait pas s’inviter dans cette nouvelle aventure. Vous arrivez dans un cadre connu avec, la plupart du temps, le soutien de collègues travaillant encore au sein de l’organisation.

C’est la confiance qui vous propulsera vers la réussite. Étant une ancienne ou un ancien, vous connaissez déjà l’environnement de travail et les attentes de l’entreprise. Ces avantages vous permettront de progresser rapidement et de commencer à apporter votre contribution, selon David King, président d’Accountemps au Canada. 

  1. Adaptez-vous

Bien évidemment, gardez à l’esprit que tout ne sera pas rose. Certes, il est rassurant de connaître l’entreprise, mais pendant votre absence, bien des choses ont dû changer. Vous devrez faire vos preuves et démontrer que cette nouvelle relation avec votre employeur s’annonce gagnante dans les deux sens.

 

Par Emmanuelle Froment 

Articles récents par
Commentaires