Aide aux nouveaux arrivants pour travailler dans les hôtels canadiens | Emplois.ca
0

Aide aux nouveaux arrivants pour travailler dans les hôtels canadiens

Le gouvernement du Canada vient de lancer un projet pilote d’une durée de 3 ans pour aider les nouveaux arrivants à trouver du travail dans les hôtels canadiens. Une bonne nouvelle pour l’industrie touristique, en manque criant de main-d’œuvre.

L’industrie du tourisme fait travailler 1,7 million de personnes d’un océan à l’autre, selon des données recueillies en 2016 par RH Tourisme Canada, et ce nombre s’accroît à grande vitesse dans cette industrie en pleine croissance. Les hôtels, au premier rang de l’industrie, doivent donc redoubler d’efforts pour dénicher une main-d’œuvre énergique et qualifiée. Plus de 10 % des emplois dans le domaine du tourisme demeurent vacants.

Le projet pilote élaboré par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) va jumeler les nouveaux arrivants au Canada à des emplois dans l’industrie hôtelière dans 5 régions du pays — sauf le Québec, qui dispose de son propre programme d’intégration à l’emploi. Les réfugiés et autres nouveaux arrivants pourront travailler au sud de l’Ontario, dans les régions de Saskatoon/Regina, de Banff/Lac Louise/sud de l’Alberta et au Yukon.

« C’est une situation où tout le monde y gagne, explique par voie de communiqué Susie Grynol, présidente de l’Association des hôtels du Canada. Les personnes qui trouveront un emploi dans le cadre du programme auront l’occasion d’acquérir une expérience de travail qui les aidera à développer leurs compétences essentielles, et à obtenir des promotions, tandis que les hôtels canadiens peuvent pourvoir les emplois vacants ».

Et des postes vacants, il y en a pour tous les profils ! 1 300 emplois seront offerts dans un premier temps : des postes pour débutants autant que des postes de cadres supérieurs. Il n’est néanmoins pas toujours facile de pourvoir les postes par l’embauche d’immigrants, vu le manque de ressources dans le secteur hôtelier pour soutenir ces travailleurs immigrants dans leur apprentissage de la langue. Le projet pilote, doté d’un budget de 7 millions de dollars, a pour objectif de résoudre ce problème en fournissant des formations aux compétences linguistiques contextualisées.

« Lorsque vous travaillez dans un hôtel, vous maîtrisez rapidement la langue, vous améliorez vos compétences en ce qui concerne le service à la clientèle et vous apprenez à connaître les nuances culturelles. Il n’y a pas de meilleur endroit pour acquérir ces compétences que de travailler dans un milieu hôtelier », conclut Susie Grynol.

En 2017, un nombre record de 20,8 millions de touristes ont visité le Canada, et un emploi au Canada sur dix est associé à l’économie touristique.

Articles récents par
Commentaires