Retraitée... à temps partiel | Emplois.ca
0

Retraitée… à temps partiel

Après 40 ans de carrière comme gestionnaire au sein d’institutions financières de renom, Ginette a pris sa retraite… pour mieux travailler à temps partiel ! Comme elle, plusieurs retraités choisissent de rester actifs sur le marché du travail.

Sur le boulevard des Laurentides à Laval, affairée à conseiller les clientes de la boutique Au féminin, Ginette rayonne. Cette ancienne gestionnaire dans le domaine de la sécurité bancaire n’a pas le profil d’une retraitée traditionnelle. Depuis 3 ans, elle travaille une journée ou deux par semaine dans ce magasin, pour le plaisir de rester à l’affût de la mode féminine et pour « rester active ». Cette femme de carrière, qui a occupé des fonctions importantes, aurait pourtant bien mérité une retraite tranquille. « Pas question », nous dit-elle. Elle préfère de loin continuer à se rendre utile. Et surtout, elle le fait parce que son boulot à temps partiel l’enthousiasme profondément.

« J’ai néanmoins eu besoin d’une vraie pause au début de ma retraite », avoue-t-elle. La première année, elle a fait comme tous ses collègues fraîchement retraités et a pris du temps pour elle. Repos, voyages, loisirs : rien d’autre ne l’intéressait. Mais peu à peu, une idée qu’elle caressait depuis longtemps est réapparue dans ses pensées. Depuis des années, cette boutique au coin de la rue lui faisait de l’œil. Attirée par cette entreprise familiale et par sa clientèle de quartier, elle s’imaginait depuis longtemps y occuper un poste à temps partiel.

« C’est une boutique de proximité, où l’accueil est très chaleureux et où je savais que je pourrais apprendre au sujet de la mode sans m’imposer un aussi gros niveau de stress que dans mes fonctions précédentes, explique-t-elle. Je me disais aussi que l’horaire léger, à temps partiel, serait parfait pour rester active sans accumuler de fatigue comme dans ma vie professionnelle antérieure. »

Autre avantage : elle pouvait enfin aller travailler à pied, sans avoir à affronter l’heure de pointe.

La propriétaire de la boutique n’a pas hésité longtemps avant de l’embaucher. Avec son expérience, son entregent, son vif intérêt pour la mode, sa flexibilité et son enthousiasme de jeune retraitée, Ginette est pour ainsi dire une employée idéale. « La situation est vraiment équitable pour nous deux, ajoute Ginette. Ma patronne m’offre l’emploi parfait pour ma situation de retraitée. Et pour elle, je suis une employée à temps partiel plus stable que d’autres. J’ai d’ailleurs l’intention de rester en poste longtemps, aussi longtemps que ce sera physiquement possible ! »

Pour Ginette, finie l’anxiété de performance. Être retraitée à temps partiel lui permet d’être particulièrement heureuse au travail.

Articles récents par
Commentaires