Transparence salariale: tendance forte chez les employeurs |Emplois.ca
0

Salaires : plus de transparence du côté des employeurs ?

La transparence salariale est une tendance mondiale qui deviendra de plus en plus présente au sein des organisations de toutes tailles, notamment en raison des nouvelles dispositions de la Loi sur l’équité salariale. Comment s’y adapter en tant qu’employeur, gestionnaire ou spécialiste des ressources humaines ?

« La transparence devient essentielle, non seulement parce que la loi l’oblige, mais aussi parce que les candidats arrivent en entrevue en ayant rassemblé des informations trouvées un peu partout sur des sites d’emplois pour connaître les paramètres de l’offre salariale de l’entreprise », explique Anna Potvin, conseillère principale, rémunération, chez Normandin Beaudry.

C’est le rôle des spécialistes des ressources humaines et des recruteurs de rapidement remettre les pendules à l’heure, car les données retrouvées sur les sites peuvent ne pas être conformes à la réalité de l’offre de l’entreprise. « Il vaut mieux prendre les devants et communiquer la bonne information que de laisser les réseaux sociaux s’en charger », ajoute-t-elle.

Transparence et rareté de travailleurs

La transparence est en outre une façon d’attirer les meilleurs candidats, et plus rapidement que ses concurrents. Si elle constitue un avantage évident, l’entreprise doit soigneusement déterminer ce qu’elle dévoile. « Il faut contrôler l’information et éviter de créer des attentes inaccessibles pour les futurs employés », prévient Anna Potvin.

« Une façon d’y remédier est de garder en main tous les atouts de la rémunération globale, plus rarement exposés sur les sites d’emplois », dit-elle. Une offre globale misant sur les avantages sociaux ou la flexibilité de l’employeur peut en plus être une façon de pallier l’impossibilité d’offrir de gros salaires, comme c’est parfois le cas dans certaines petites entreprises.

Plus encore, les jeunes travailleurs et professionnels mettent ces paramètres non monétaires dans la balance lorsque vient le moment d’accepter ou de refuser un poste. « Pour certains candidats, l’accès à des outils technologiques récents est aussi — sinon plus — important que le salaire. Pour d’autres, ce sera le bilan environnemental de l’entreprise, le lieu de travail ou les politiques de conciliation travail-famille », dit Anne Potvin.

La transparence salariale est en train de s’installer et de changer les paramètres du marché de l’emploi. Les spécialistes comptent sur l’effet boule de neige : « Si la plupart des grandes organisations et entreprises s’y conforment et dévoilent objectivement leurs données, toutes les autres devront le faire ! », conclut Mme Potvin.

Articles récents par
Commentaires